Rechercher

Quelles sont les conséquences psychologiques du confinement ?

Mis à jour : avr. 7

Dans la revue The Lancet, l’équipe de chercheurs du Department of Psychological Medicine du King’s College de Londres, de Samantha Brooks, a analysé 24 études scientifiques, réalisées dans 11 pays depuis 2003, à la suite des épidémies précédentes, pour identifier les conséquences psychologiques des quarantaines.


D'après cet article paru dans The Lancet, la liste des effets psychologique néfastes est longue : stress, fatigue émotionnelle, insomnie, colère, dépression et stress post traumatique.


A cause de l'ennui, de la frustration, de la privation de liberté et de l'isolement social ressenti par les personnes, les troubles de l'humeur, agacement et moral en berne sont les difficultés les plus souvent observées.

Toujours d'après cette analyse, les personnes souffrant de troubles psychiatriques ou travaillant dans le domaine de la santé sont les plus vulnérables. Chez le personnel hospitalier, ces symptômes de stress post traumatique peuvent subsister durant trois ans.


Le psychiatre britannique, Neil Greenberg, évoque un risque majeur de comportements agressifs du fait de l'enfermement, particulièrement au sein des ménages fragiles. "Le confinement peut aggraver des situations de violences conjugales ou familiales", estime le chercheur. Un risque important de suicide est aussi à redouter.


Les personnes les plus vulnérables seront celles qui ont déjà des antécédents et cela va peut-être en faire basculer d'autres qui n'étaient pas au mieux – d'où l'importance de veiller les uns sur les autres. Neil Greenberg à franceinfo


"Pour des gens qui ont une santé mentale fragile et qui dépendent fortement de quelques personnes qu'elles ne peuvent soudainement plus voir, il y a un risque que cela constitue un élément déclencheur. Il faut leur donner une bonne raison de tenir". Neil Greenberg sur franceinfo

"Des distances sociales se créent et les liens se réduisent. Or il est prouvé que ces relations sociales protègent du mal-être et des troubles mentaux". Simeng Wang sur franceinfo


"Si vous vous informez avec des sources fiables, si vous restez actifs socialement, même à distance, et si vous gardez un régime sain, vous maximisez vos chances de bien vous en sortir, voire mieux qu'avant". Neil Greenberg sur franceinfo


Lors de cette période particulièrement inquiétante, ne pas hésiter à demander de l'aide.




0 vue

Marion Nivinou    |   Psycorée    |    nivinou@psycoree.com 

Code Etablissement SIRET : 84304145000019 

Numéro ADELI : 449317601

France

  • Facebook Social Icon